La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
   
CENOU Bruno
   
 
 
-
  Bruno Cénou est né à Agen en 1968, il vit à Marseille depuis 1994. Après des études tardives en philo, il se passionne pour l'informatique et, en particulier, le logiciel libre et la libre circulation des produits intellectuels. Il travaille aujourd’hui pour le CNRS. Panthers in the hole est son premier scénario de bande dessinée, scénario destiné à être dessiné par son propre frère, David Cénou.  
 
Liens de l'auteur


Coup de coeur de l'auteur

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

> Panthers in the hole
> Panthers in the Hole - Nouvelle édition




Images bonus



Revue de presse
 
Les cases de l'oncle Dom par Dominique Roederer

Dominique Roederer : L’ONG Amnesty international s’est mobilisée pour obtenir la libération d’Albert Woodfox, le dernier des trois accusés d’un meurtre de gardien dans la prison d’Angola en Louisiane. Il purge encore sa peine pour un crime qu’il n’a certainement pas commis. Herman Wallace est mort fin 2013 et Robert King libéré en 2001 parcourt le monde pour plaider la cause de son compagnon. Il préface Panthers in the hole dont le scénariste Bruno Cénou nous explique pourquoi ce déni de justice perdure.

Bruno Cénou : Le problème c’est que l’Etat de Louisiane, comme tout Etat aux Etats-Unis, a des prérogatives sur la justice et l’Etat fédéral ne peut pas imposer facilement sa volonté. Et à trois reprises si mes souvenirs sont bons, l’accusation a été révoquée mais l’état de Louisiane et revenu immédiatement derrière pour reporter son accusation.

Dominique Roederer : Panthers in the hole, le titre de la BD, se traduit par Black Panthers au trou, en référence à l’appartenance politique des trois accusés, ce qui n’a pas du plaider en leur faveur auprès de juges qui de toute façon ne changeaient pas.

Bruno Cénou : Ce sont toujours les mêmes qui les ont jugés depuis les années 70. Le procureur général actuel travaillait déjà dans le bureau des différents attorneys au cours des années, donc ce sont toujours les mêmes personnes en fait. Je ne vais pas revenir là-dessus.

Dominique Roederer : Ceux que l’on appelle les 3 d’Angola, le nom de la prison où s’est passé le meurtre d’un gardien dont ils ont été accusés en 1972, étaient tous les trois noirs comme les ¾ des prisonniers qui s’y trouvent. Dans ces conditions peut-on parler de justice ségrégationniste Bruno Cénou ?

Bruno Cénou : Oui, il y a toujours 75% de noirs à Angola alors qu’il n’y a pas 75% de noirs en Louisiane. J’avais fait un calcul rapide d’après le nombre de personnes qui étaient détenus et la part que prenaient les différentes origines dans certains quartiers, un homme sur quatre est en prison en fait.

Dominique Roederer : Panthers in the hole à la Boîte à bulles avec le parrainage d’Amnesty International et signé des frères Bruno et David Cénou.