La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
   
BALOUP Clément
   
Visitez son site internet
 
-
  Clément Baloup (né en 1978) entre à l'école des Beaux-Arts d'Angoulême en 1997 et y rejoint la section BD. Ces cinq années en Charente enrichissent tant sa perception que sa pratique de la bande dessinée. En 2000, il monte avec ses colocataires « La Maison qui pue », un collectif touche-à-tout qui lui permet de publier ses premières planches.

Un éclectisme que Clément Baloup a conservé puisque, outre ses travaux intimistes (Un Automne à Hanoï, Quitter Saigon et Little Saïgon), ce jeune auteur marseillais a également réalisé les scénarios d'œuvres davantage tournées vers l'aventure : La Vie en Rouge pour Domas (2 tomes parus à La Boîte à bulles) et les très remarqués Chinh Tri (2 tomes parus au Seuil, Diables Sucrés et La concubine rougepour Mathieu Jiro (Gallimard – sélection Angoulême 2010) et Le club du suicide pour Eddy Vaccaro (Soleil).
Avec Mémoires de Viet Kieu T1,Quitter Saigon (publié puis réédité en version augmentée à La Boîte à bulles), il obtient son premier prix d’importance : le Prix du jury Œcuménique de la bande dessinée, à l’occasion du Festival d’Angoulême 2011
 
 
Liens de l'auteur


> Interview de Clément sur BDGest 1/5

> Interview de Clément sur BDGest 2/5

> Interview de Clément sur BDGest 3/5

> Exposition "Un siècle d'immigration dans la BD" - oct 2013-avril 2014

> Interview de Clément - TV5 Monde - dans le cadre de l'expo "BD et Immigration" e

> Interview de Clément dans Les Cases de l'oncle Dom - émission du 12/12/2013

> Cl?ment Baloup ? propos des Mari?es de Ta?wan sur France 3 Provence Alpes

> Interview par Planète BD

> Entretien dans Ventilo, magazine marseillais

> Clément Baloup pour Vivre à Chalon

> France Bleu Normandie - itw de Clément du 27/02/2017


Coup de coeur de l'auteur

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

> Un automne à Hanoï
> Mémoires de viet kieu T.2
> Mémoires de viet kieu T.1
> [Carnet de résidences] en Indonésie
> Le Vaurien
> Mémoires de viet kieu T.3
> Un automne à Hanoï [Carnet de saisons] au Vietnam



> Diables Sucrés (Gallimard)
> La Concubine Rouge (Gallimard)
> Chinh Tri T1 (Seuil)
> Chinh Tri T2 (Seuil)
> Le Ventre de hyène (Le Lombard )

Images bonus





Revue de presse
 
par Festival d'Angoulême

PRIX DU JURY OECUMENIQUE 2011 pour Quitter Saïgon
Lire la suite

 
Le Choix des libraires par Jean Morzadec

Clément Baloup est un talentueux auteur de Bandes dessinées (il est né en en 1978 à Montdidier, 80). Clément rappelle avec humour, qu'il est officiellement diplômé d'État en tant qu'auteur de Bandes dessinées (Diplôme remis par l'école des Beaux-Arts d'Angoulême).

Dès le début, Clément Baloup a été soutenu, encouragé par les libraires, et sa reconnaissance envers les libraires est immense.

Ce jeudi 20 février à 21h Clément Baloup est l'invité de FIP, dans la formidable émission « FIP livre ses musiques », où les auteurs et les livres sont racontés en musique (en partenariat avec Lechoixdeslibraires.com).

C'est dans ce contexte favorable que nous avons enregistré un entretien pour 20minutes.fr (dans le cadre de l'opération «20 minutes pour 20 Minutes») avec la participation de nombreux lecteurs et lectrices de Clément Baloup.

Enfant, Clément Baloup a toujours adoré les BD : il s'amusait même à prolonger les aventures de ses personnages préférés. Petit à petit il a trouvé son style et son inspiration. Parfois il est «simple» scénariste, en complicité avec des dessinateurs amis, et à d'autres occasions il est auteur à 100% des dessins et de l'histoire.

Dans «Quitter Saigon» l'auteur raconte le destin des Viet Kieu (c'est le nom donné à la diaspora vietnamienne, dont son père est issu). C'est donc une création intimiste. D'ailleurs Clément confie qu'il a, au départ, écrit cet album POUR LUI. Mais le public a suivi, car touché par la sincérité de l'artiste.

Oui la sincérité de Clément Baloup nous emballe, tout comme sa sensibilité. Tout est juste chez lui, sa pudeur, comme sa volonté de témoigner (on apprend plein de choses dans ses albums). Il respecte les témoignages de ceux qui ont bien voulu se confier à lui, tout en se donnant la possibilité de donner du souffle au récit. On trouve dans ces albums, liés à Saigon, le double souci d'être fidèle à la réalité, souvent tragique, et d'enchanter le lecteur par la puissance de la narration.

Clément a trouvé un ton, entre l'autobiographie, le reportage, et le récit de voyage.

Créer une BD, cela peut prendre trois ans (entre la documentation, le story-board, le dessin et les couleurs). Clément Baloup est totalement pris intérieurement par l'histoire, nuit et jour, sept jours sur sept.

A la lecture de «Quitter Saigon», on est pris par cette intensité, cette ampleur. Le succès rencontré par cet artiste si généreux, doué et fin ne nous étonne pas.

Il y d'une part le travail immense de documentation, transformé par la sensibilité et le talent de l'auteur.

Certains lecteurs ont demandé à Clément pourquoi il ne consacrait pas un album à la guerre d'Indochine ? Cette remarque a trouvé la bonne oreille, puisque Clément Baloup a imaginé par la suite le scénario de La concubine rouge, avec la complicité de son ami et dessinateur Mathieu Jiro (Gallimard).

Clément Baloup a donc inventé une alchimie subtile alliant sa propre sensibilité autobiographique, sa maîtrise des scénarios et du dessin. On comprend pourquoi les libraires, ambassadeurs des livres de qualité, l'ont si vite repéré....

1) Qui êtes-vous ? ! Clément Baloup, auteur de BD possédé par le démon du voyage.

2) Quel est le thème central de ce livre ? Les destins de personnes entre le Vietnam et les États-Unis.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? "C'est un sujet sensible, douloureux. Pas sûr que les gens se confient à un inconnu qui fait des cartoons !"

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? "Ventilator Blues" des Rolling Stones.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Un délicieux bol de pho, la soupe vietnamienne.
Lire la suite