La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
Les Chemins de traverse
 
de Soulman, LE ROY Maximilien
 
Juin 2010
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
Soulman, LE ROY Maximilien

Scénario :
     LE ROY Maximilien

Pages : 112
broché
Prix : 16 €
Collection : Contre-coeur

EAN : 9782849531037
ISBN : 978-2-84953-103-7
NUART : 116152


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
Selon la définition du Petit Larousse, un "chemin de traverse" est "un chemin étroit, plus direct que la route; un passage étroit reliant deux rues."
C'est sur ce sentier étroit que les deux personnages du livre, l'un palestinien, l'autre israélien, ont choisi de jeter l'ancre: le sentier du petit nombre, celui qui veut naviguer le taayoush. Le taayoush? "Vivre-ensemble", en arabe. C'est aussi le nom d'un mouvement de désobéissance civile, né en 2000, ayant vocation à créer des connexions judéo-arabes.
Dans Chemins de traverse, Maximilien Le Roy et Soulman nous proposent le témoignage de deux militants. L'un à perdu un oeil pour ouvrir ceux de ses concitoyens, l'autre est un parent pleurant la mort tragique de ses beaux-frères.
Mettant en perspective ces deux trajectoires individuelles, les auteurs posent les bases de ce qui serait un projet alternatif dans ce conflit sans fin.

Mention spéciale attribuée par le Jury oecuménique de la bande dessinée, Angoulême 2011

Pour en visionner une présentation vidéo
 
Revue de presse
 
Casemate par Paul Giner

Les chemins de traverse prend parti pour les Palstiniens, tout en évitant de tomber dans la bête caricature ou dans le constat clinique. Mieux, il montre comment, dans le chagrin et la douleur, deux peuples en guerre depuis plus d'un demi-siècle peuvent se rassembler et cultiver l'envie de paix.

 
1001 bd.com par

Portée par deux histoires distinctes dont la deuxième magnifiquement dessinée, cette BD est là pour nous ouvrir l'esprit et nous faire réfléchir sur l'ordre établi en général.

Une réussite !
Lire la suite

 
Easy Rider par Olivier Valerio

C'est super bien fait.
Lire la suite

 
sceneario.com par Sbuoro

En donnant la parole à des personnes qui se sont investies dans des actions en ce sens, Maximilien Le Roy apporte son soutien à ces hommes et à ces femmes qui se mobilisent pour qu’enfin cesse cette guerre sinon partie pour être éternelle. Il prouve aussi son engagement d’auteur en ne s’étant tout simplement pas arrêté à un seul livre publié sur le sujet mais en l’ayant abordé de différentes manières.

Les Chemins de traverse est un livre utile comme le sont tous les autres qui dénoncent les atteintes aux Droits de l’Homme.
Lire la suite

 
Mowno.com par Jérôme Simonneau

Le récit de ces deux hommes, forcément bouleversant, redonne un peu d’espoir sur l’issue de cette guerre quasi-civile, même si l’on sait bien qu’ils sont encore trop minoritaires chacun dans leur camp. Mais il est toujours bon de lire que la vérité est plus complexe que ce que les JT veulent bien nous montrer en quelques images commentées. Le livre s’achève par un passionnant entretien avec Michel Warschawski, écrivain spécialiste de la question israélo-palestinienne.

Un des livres importants pour mieux comprendre les enjeux de ce conflit majeur de l’Histoire moderne.
Lire la suite

 
Expressbd.fr par Vivian Lecuivre

Le livre ‘Les Chemins de traverse’ regroupe deux témoignages de victimes du conflit israélo-palestinien. Matan Cohen, Israélien, et Osama Abu Ayash, Palestinien, militent dans des mouvements différents au même objectif : que les communautés vivent ensemble.(...) Maximilien Le Roy nous parle de cet album réalisé avec Soulman, l’auteur qui a dessiné le parcours du Palestinien.
Lire la suite

 
chezmo.wordpress.com par Mo

Cet ouvrage met une claque au sens propre du terme. (...)

Ce type de BD engagée manque cruellement dans le paysage du 9ème Art. Sans s’imposer à nous, voici trois témoignages d’hommes qui militent pour la paix et qui partagent le même objectif : le rapprochement de deux peuples et le respect des Droits de l’Homme. Je vous recommande très chaudement cette lecture.
Lire la suite

 
Krinein.com par Philippe Lienard

Note : 8,5/10

Maxi­mi­lien Le Roy est la per­sonne com­mune aux deux his­toires qui sont ra­con­tées dans ce livre qui est la fin d'un cycle qu'il a en­ta­mé en 2009. Le cycle traite du conflit is­raé­lo-​pa­les­ti­nien. Il dé­marre avec Gaza, un pavé dans la mer (La boîte à bulles). Puis en 2010, Faire le mur pa­raît aux édi­tions Cas­ter­man. Enfin, ce livre qu'il dé­crit comme « une conclu­sion per­son­nelle d'une his­toire qu'on dit sans fin ».

(...) Deux ré­cits to­ta­le­ment dif­fé­rents, mais deux ré­cits qui portent l'es­poir que le conflit s'ar­rête un jour, que des hommes et des femmes se ré­veillent et obligent leur gou­ver­ne­ment à faire la paix.
Lire la suite

 
Jury oecuménique de la BD par

[Les auteurs], à travers le témoignage de familles palestiniennes et israéliennes mortellement touchées par le conflit, montrent des chemins de réconciliation grâce à des hommes et des associations qui mettent tous leurs efforts à rapprocher ces deux peuples. Cet aspect du conflit israélo-palestinien est si rarement évoqué qu’il mérite d’être davantage connu. Le dessin soutient avec force ce message d’espoir, convainquant par là-même le lecteur que des solutions sont possibles.

MENTION SPÉCIALE DU JURY ŒCUMÉNIQUE 2011
Lire la suite

 
Chez Mathilde par Mathilde

Ce sont des histoires dures qui montrent l'horreur du conflit - chacun a été un jour, directement ou indirectement, touché par la guerre - mais surtout la possibilité d'une solution pacifique, en donnant la parole à des hommes qui ne sont pas des décideurs et qui, à leur niveau, essaient de se regarder comme des hommes et non comme des ennemis. La deuxième histoire insiste notamment sur la nécessité d'une information sur le conflit et les populations touchées ; j'ai relevé cette phrase qui en dit long " les Israéliens ont moins peur du terrorisme que de la parole qui peut donner à comprendre". Voilà qui laisse mesurer l'étendue du chemin à parcourir, au prix d'un gigantesque changement des mentalités. Un album nécessaire.
Lire la suite

 
Paroles Protestantes #353 par Marie Dorizon

Dans cet album, des familles palestiniennes et israéliennes, touchées par les conflits, montrent les chemins d'une réconciliation entre les deux peuples grâce aux efforts d'hommes et d'associations. Le dessin soutient ce message d'espoir. (...)
Ce récit, forcément bouleversant, redonne un peu d'espoir sur l'issue de cette guerre quasi civile, même si l'on sait bien qu'ils sont encore trop minoritaires dans leurs camps respectifs.

 
L@bd par

« Les Chemins de traverse » est un livre militant sans lourdeur qui se place sous le patronage pacifique de Nelson Mandela : « Je ne suis pas libre si je prive quelqu’un d’autre de sa liberté. L’opprimé et l’Oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité ». Les deux auteurs ont mis en images les témoignages de deux militants qui sont à contre-courant aujourd’hui de leur propre camp. Ils proposent au travers de ses trajectoires individuelles un projet alternatif de paix à un conflit né avec la création d’Israël en 1948. (...)
Coup de cœur
Lire la suite

 
Blog k.bd par K.bd

Des témoignages accessibles à tous (...) C’est aussi l’album que l’équipe kbd vous recommande.
Lire la suite

 
BD Caf'Mag #49 par

L'album nous permet d'appréhender cette guerre sas fin sous un autre angle. Porteurs d'un message d'espoir, ces témoignages sont bouleversants.
Lire la suite

 
Doc Malalana par Antonio Malalana

Soulman nous livre un dessin tout en couleur, impeccable, magnifique, à couper le souffle. [...] Maximilien Le Roy choisit un style en bichromie [...] très direct, pris sur le vif, comme un exercice de journalisme instantané.
Lire la suite

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?