La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
L' Immeuble d'en face T.3
 
de Vanyda
 
Mai 2010
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
Vanyda

Scénario :
     Vanyda

Pages : 160
broché à rabats
Prix : 15 €
Collection : Contre-jour

EAN : 9782849530955
ISBN : 978-2-84953-095-5
NUART : 115131


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
En face, dans l’Immeuble, la vie continue, cahin-caha... Les voisins qui se croisent finissent, à force, par tisser des liens – parfois plus forts qu’ils ne l’auraient voulu. Nous avions laissé les habitants de l’Immeuble, un soir, tard dans la nuit. A un moment terrible, crucial et banal à la fois. A un moment où des événements a priori anodins peuvent tout changer : Claire, morose, qui décide d’appeler Maurice, un garçon croisé au Nouvel An ; Jacky qui passe la nuit chez Fabienne, la voisine du dessous ; Gipsy le chien, à la clinique vétérinaire, entre la vie et la mort. Et Louis qui disait, confiant en l’avenir, à ce fameux réveillon, qu’il avait eu la chance de rencontrer la femme de sa vie dès le lycée...
 
Revue de presse
 
Zoo par Julie Bordenave

Espiègle petit prodige du manga dit "à la française", Vanyda livre le troisième tome de son Immeuble d'en face. Le quotidien de trois générations de voisins qui s'entrecroisent avec pudeur, finesse et bienvellance.

 
BDCaf'Mag par Christine Lancrey

Léger, fin et pertinent, le dessin de la talentueuse Vanyda nous invite de nouveau chez les voisins d'en face : on est tout simplement emporté par la force du style et du découpage de la narration influencés par le manga, et on suit sans voyeurisme la vie de ces personnages qu'on voudrait tous inviter chez soi.

 
1001 bd.com par Alx23

C'est avec une rare finesse que cette chronique de la vie de tous les jours est dépeinte, ce qui l'a rend d'autant plus réelle et accrochée dans nos vies quotidiennes. Je crois que je pourrais en lire des milliers de pages sans jamais me lasser.
Lire la suite

 
Canal BD Manga Magazine par

Sans surprise, le troisième opus de cette saga de l'intime est une petite merveille. Le style de la jeune auteure, à mi-chemin entre le manga et la bande dessinée franco-belge, explore avec douceur les tréfonds de l'être. Avec beaucoup de sensibilité et de justesse, Vanyda décortique les relations humaines, pour nous en donner un joli aperçu. Pénétrez le cœur des hommes, entrez dans l'Immeuble d'en face !

 
PlaneteBD.com par Benoit Cassel

Elle a un sixième sens en plus des autres, Vanyda, ça n’est pas possible autrement, pour cerner et rendre l’indicible. Et pour le rendre palpitant ! Car c’est bien sur ce talent particulier que se trouve l’immense plus-value de la série (et de l’auteure), et non dans la complexité du scénario.
Lire la suite

 
Easy Rider par Olivier Valerio

Voici un manga qui a déjà rencontré le succès aux États Unis pour ses précédents volumes. L'Immeuble d'en face réalisé par la jeune Vanyda. Elle nous livre ici sa version d'un shojo qui traite simplement des relations entre adultes, de personnages d'un immeuble qui se croisent et c'est très frais à lire. Voici un savant mélange d'école belge et de manga.
À recommander chaudement.
Lire la suite

 
[dBD] par Frédérique Pelletier

Bien que Vanyda évoque les petits rien qui façonnent le quotidien de chacun sur un registre de l'intime qui peut faire penser à l'autobiographie, elle ne se raconte pas, elle puise dans ses souvenirs, dans les conversations glanées au gré de ses pérégrinations.

 
BDnews par

Construit comme un feuilleton, les chroniques pleines de tendresse de cette trilogie ne s'attardent pas sur un récit ou un personnage mais bel et bien que ce qui fait l'essence de la vie : le quotidien.

 
L'Avis des bulles par Sophie de Lestang

Chronique sensible et subtile d'un groupe d'individus habitant le même bâtiment, L'Immeuble d'en face nous aura fait passer de forts agréables moments de lecture en compagnie de ces personnages auxquels nous sommes déjà attachés. Réussissant brillamment à éviter les écueils du genre tels que le mélo ou les caractères stéréotypés, Vanyda confirme les espoirs que le public ainsi que la presse avaient placé en elle et nous offre une conclusion à la hauteur de nos attentes.

 
L@BD par

La vie qui nous est racontée a beau être extrêmement banale, le ton est juste. Le dessin est également sobre, mais porté par un sens du découpage et du cadrage qui rythme joliment ces pages en noir et blanc qui tissent peu à peu la vie de cette habitation. On aime ou on n'aime pas ces BD miroirs du quotidien, mais certaines séquences sont indiscutablement bien vues et bien travaillées. D'autres, plus anecdotiques auraient peut-être mérité d'être écartées ou revues. C'est la loi du genre : la vie quotidienne, dans ce qu'elle a d'improvisé, voire de superficiel, décontenance et, de temps à autre, par ce qu'elle crée d'intense, attache son lecteur. (coup de coeur)
Lire la suite

 
ActuaBD par David Taugis

Le style et le découpage jouent à plein dans le travail de Vanyda. Très proche de l’esthétique manga - certains considèrent d’ailleurs la série comme du quasi shojo, L’Immeuble d’en face joue sur la variété de durée des scènes/chapitres. En changeant de rythme régulièrement, Vanyda rend des scènes courtes très fortes, ou bien offre des pauses au lecteur en une planche contemplative. Le tout bonifié par une maîtrise indéniable des scènes muettes.
Lire la suite

 
La Revue des livres pour enfants par Olivier Piffault

Voici le nouvel et dernier opus de cette superbe fresque sentimentale, créée par Vanuda, dont on ne comprend pas qu'elle n'ait pas décroché en France les prix critiques qu'elle mérite sans conteste. (...) Vanyda impose un rythme très particulier à ses histoires, fait de respirations, de flashs, de focus sur un moment fugace, jouant avec les ralentis, faisant sentir la chaleur d'un été, l'angoisse d'une absence, la tristesse d'une solitude. Profondément originale, son oeuvre montre la richesse d'une fusion entredes influences manga avec la BD européenne. Le chapitre de conclusion est une très jolie mise en abyme - clin d'oeil au lecteur comme si ces histoires se passaient chez nous - qui atténue notre regret d'abandonner cet univers si attachant. (coup de coeur et intégration à la sélection 2010)

 
Critiques BD par Philippe Grenier

Du drame conjugal, à l'éveil de la conscience en passant par des retrouvailles renfermant une touche d'incertitude, ce troisième (et dernier?) opus de la série promet de fournir une nouvelle gamme d'émotions aux lecteurs, alors que l'attachement aux protagonistes et personnages de second rôle se prolonge tout aussi efficacement que précédemment. Voilà donc l'ultime volume d'une remarquable série publiée dans la collection Contre-Jour des éditions La boîte à bulles!
Lire la suite

 
Lecture Jeune #135 par Hélène Sagnet

Comme à son habitude, avec délicatesse et justesse, Vanyda croque le quotidien, les petits riens, la vie d'un groupe de personnages et les relations qui naissent en son sein.(...) En noir et blanc tramé, l'auteur s'attache aux mouvements et aux gestes, les postures sont vivantes. Elle anime le récit par un jeu de perspectives et le rythme par un découpage toujours innovant.

 
bd-sanctuary par Lauriane

C'est bon, je suis rassurée...Aucun d'entre eux n'a sombré! Je les quitte avec regret mais ils semblent heureux. Ils ont repris confiance, enthousiasme. leurs chagrins semblent derrière eux.
Et ça finit sur une belle brunette...au moins quinze ans après...Un pèlerinage? Un reportage? Une quête?

Je reste sur ma faim...Un quatrième??? Ce serait chouette!
Lire la suite

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?