La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
3 minutes
 
de Domas
 
Juin 2009
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
Domas

Scénario :
     Domas

Coloriste :
    Domas

Pages : 128
broché
Prix : 14.5 €
Collection : Contre-coeur

EAN : 9782849530801
ISBN : 978-2-84953-080-1
NUART : 110535


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
Après une nouvelle désillusion amoureuse (voir Litost), Max est résolu à accepter son destin sentimental : il sera célibataire.
A vie.
Seulement voilà, un certain Andy (avec lequel il partage un atelier de dessinateurs) lui envoie un SMS. Ca n’a l’air de rien, un SMS, mais tout part de là. Enfin pas que de là, car il aura fallu une multitude de hasards, d’événements a priori anecdotiques pour que Max et Coquillage finissent par « se rencontrer ».
Car ce SMS, il convie Max à une soirée chez la copine d’Andy et chez sa charmante colocataire…

Le dessin léger et inventif de Domas traduit avec infiniment de douceur les états d’âmes de son personnage.


Retrouvez 3 minutes en pré-pubilcation sur CoinBD !
 
Revue de presse
 
Bdthèque par Alix Bergeret

(...) J’ai été vraiment touché par cette histoire d’amour naissante, par sa poésie ambiante… un sentiment de bien-être et de bonheur m’habitait en fin de lecture. Et puis j’aime beaucoup les messages un peu plus sérieux ajoutés çà et là, avec humour.

Le dessin en noir et blanc contient la même particularité que celui de Litost : il représente les émotions avec des teintes rougeâtres. Cette trouvaille narrative est bien exploitée sur certaines planches (comme celle où Max fait visiter son appart à Coquillage… il est rouge sur toutes les cases, mais elle uniquement quand il lui montre sa chambre ) et ajoute vraiment un plus, ne serait-ce que esthétiquement…

Voilà, une chouette BD que les grands romantiques devraient apprécier à sa juste valeur !
Lire la suite

 
Bdthèque par Spooky

Après le très beau Litost, Domas nous propose sa suite ; suite à une nouvelle désillusion, Max se retrouve à nouveau attiré par une jeune femme. Comme dans son opus précédent, le récit entremêle dessins classiques (encore que... mais je vais y revenir), hyper-texte dessiné où un homme, isolé sur la lune, se décide à plonger dans la mer et mots qui parfois suivent les courbes du dessin. Et puis toujours cette touche de couleur dans l'encrage, pour souligner les éléments actifs sur une scène donnée.

J’adore, tout simplement.

Le dessin de Domas est parfois fait de grandes illustrations pleine page avec de grands vides, mais il y a un équilibre, une poésie, une envolée qui le rendent extrêmement plaisant, ce qui fait qu’en ce qui me concerne, j’ai lu cet album avec un sourire aux lèvres. (...)

On a besoin de respirations comme ça, d’épiphanies dessinées, de bouffées de fraîcheur avec des brins de romantisme dedans. C’est vital.
Lire la suite

 
Marseille l'Hebdo par Guilhem Ricavy

L'illustrateur (...) exploite ici son trait avec talent pour nous faire partager les sentiments des personnages. L'envie puis le doute, la passion après l'hésitation et une certaine magie. (...)

Autre performance de l'auteur dont le sens du détail dénote uns sensibilité certaine : sa capacité à décrire les petites scènes anecdotiques qui jalonnent une histoire d'amour. Ici une situation gênante, là une scène cocasse... Au final, on a l'impression que Domas vous a observé et que c'est un peu votre histoire qu'il raconte.

 
CoinBD par Fa

Domas conte ici très bien la rencontre entre deux personnes, toute la phase de séduction puis de découverte, qui représentent des moments souvent inoubliables. (...) dans cette suite, le scénario est construit, on voit vivre le personnage dans son environnement et surtout avec ses proches qui sont très présents et qui auront un rôle déterminant dans sa rencontre avec Coquillage. A côté de ça, comme dans "Litost", les scènes sont ponctuées ça et là par des représentations des sentiments du personnage comme le fait si bien Domas.

Le dessin est toujours aussi fin et léger. Même s'il y a moins de pleines pages, Domas se lâche toujours avec des illustrations très poétiques. Il fait aussi bouger l'environnement avec son personnage avec notamment l'utilisation de rouge, juste quand il faut, afin de faire ressortir une expression ou un moment fort.(...)

J'ai donc passé encore un bon moment, et je peux dire que Domas a définitivement un style graphique bien à lui qui me plaît vraiment beaucoup et qui s'accorde parfaitement avec ce genre de récit.
Lire la suite

 
La Provence par Floriane Barthez

Une chose est sûre, l'Amour donne des ailes. Domas dessine des sentiments aériens : il use de volumes démesurés pour rendre compte de la force d'émotions démesurées. La séduction, l'Amour se traduisent aussi par des codes. Domas en joue et utilise le rouge et le noir pour que le lecteur décode l'histoire : le rouge pour rendre compte de la légèreté ou de la complexité de certaines situations et le noir pour cadrer le quotidien...

Résultat : On s'identifie facilement aux personnages et à leurs chemins de vie qui se croisent et se décroisent. C'est un peu le livre qu'il manquait, pour faire écho à l'abondante littérature sur les états d'âme de la gente féminine.
Lire la suite

 
Planète BD par Joseph Arrouet

Comment commence(-t-on) une histoire ? Une rencontre, un regard, le hasard ? Tout débute souvent de la plus simple des façons. Et c’est donc intelligemment, de la même façon, que Domas aborde cet album : tout en simplicité et spontanéité. (...) Cette chronique sociale et sentimentale fera en tout cas l’unanimité parmi tous ceux qui auront le bonheur de la lire. A bon entendeur.
Lire la suite

 
BD-Theque par Biglolo

Le dessin de l'auteur est en totale harmonie avec son propos  : un trait concis, des visages simplifiés mais sans ambigüité sur les sentiments exprimés, du noir et blanc bousculé par des touches de rouge (quelle trouvaille !) et des métaphores poétiques exprimant le tiraillement des sentiments amoureux font que j'ai apprécié cette histoire comme c'est rarement le cas en bd.

La simplicité et l'humanité des dessins et des propos de Domas ont donné à cette romance une dimension bien plus supérieure qu'une simple histoire d'amour autobiographique. A lire absolument si vous avez 3 minutes ou plus à consacrer à l'amour !
Lire la suite

 
BD-Theque par Seb94

Un récit poétique et romantique, sans pour autant nous servir les clichés à l‘eau de rose que l‘on pourrait redouter dans ce type d‘histoire. Au contraire, une impression de douceur et de légèreté emplit chacune de ces planches.

On s’attache très vite à Max et ses aventures amoureuses, ainsi qu’à ses amis touchants par leurs solitudes ou leurs échecs sentimentaux. La lecture s’avère fluide et rapide, la mise en page et les états d’âme du personnage, représenté sur son croissant de lune et hésitant à se lancer dans le grand bain d’une nouvelle histoire sentimentale sont assez bien vus.

Le dessin minimaliste et épuré au maximum colle parfaitement à la légèreté du récit. La couleur noir et blanc convient parfaitement à ce style graphique, et se voit ponctué de rouge pour exprimer les sentiments amoureux des personnages, les mots ne sont alors plus nécessaires…
Lire la suite

 
Lanfeust Mag - Septembre 09 par

Max a décidé d'être célibataire. C'est pas si mal en fait, et surtout ça empêche de souffrir. Mais on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie, surtout lorsque celle-ci a d'autres projets pour vous et que le cœur est aux commandes. Cette délicieuse histoire du quotidien, servie par le dessin gracieux et lyrique de Domas, nous entraîne dans cet interstice de la vie, entre poésie et réalisme, où vivent les sentiments. Laissez-vous porter, le voyage est si agréable.

 
Prix lycéen de la Bande Dessinée en Midi-Pyrénées par

Prix du Meilleur Scénario

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?