La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
Tea Party, Le Chat du kimono T.2
 
de PEñA Nancy
 
Janvier 2009
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
PEñA Nancy

Scénario :
     PEñA Nancy

Coloriste :
    Drac

Pages : 78
Broché à rabats
Prix : 17 €
Collection : Contre-jour

EAN : 9782849530702
ISBN : 978-2-84953-070-2
NUART : 108443


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
Victor Neville est conseiller culinaire à Londres. Il souffre d’une étrange maladie : il s’endort sans le vouloir et fait toujours le même rêve, obsessionnel.

Dans le cadre d’une « Tea Party » organisée entre 2 lords prestigieux, il est engagé pour dénicher le meilleur thé possible et mener son employeur à la victoire.

Si un maître de thé japonais vient en personne pour le préparer à cette mission, Neville va connaitre bien des difficultés, face à la concurrence du conseiller commissionné par l’adversaire de son employeur. Heureusement, il rencontre la propre fille de son concurrent, Alice (la petite fille de Chat du kimono), qui semble décidée à l’aider afin de contrer l’arrivisme de son père par tous les moyens.

Dans ce match « culinaire » de prestige, Victor n’est pas au bout de ses surprises...

Découvrez sans plus attendre la preview de l'album sur le site DigiBiDi en cliquant ici !
 
Revue de presse
 
BDthèque.com par Alix

Tea Party est dans la lignée de l’excellent Le Chat du kimono (il s’agit d’ailleurs plus ou moins d’une suite, mais qui se lit comme une histoire à part). On y retrouve le même dessin en noir et blanc magnifique, et l’histoire est encore plus aboutie ! Elle est passionnante, remplie d’humour, et teintée d’un onirisme rendant l’ensemble attachant et poétique au possible. Elle est aussi plus facile à suivre que celle du chat du Kimono, dont la narration pouvait perdre les lecteurs moins attentifs.
Une superbe occasion de découvrir le travail de Nancy.
Lire la suite

 
Artnet Magazine par Marion Dumand

Rondement mené, agréablement troussé, le récit s'émaille de trouvailles merveilleuses. L'encre de Chine les métamorphose en planches délicieuses. Nancy Peña confie cette fois le kimono aux chats (du Chat au kimono) à la jeune Alice, qui s'en drape et en joue. Les félins sortent du motif. De soie ils deviennent chair et sang, prêts à aider leur maîtresse.
Lire la suite

 
sceneario.com par Sbuoro

Au niveau du graphisme, on retrouve l’excellent dessin en noir et blanc de l’artiste qui, s’il participait justement au mystère du Chat du kimono, sait aussi accompagner le lecteur dans Tea party simplement et sans le perdre. (...) C’est une histoire bien racontée, finalement sans prétention démesurée, mais avec ce petit quelque chose des fables qu’on retient et qui ne peuvent pas prendre fin sans avoir transmis leur petit message ; un message qui prendrait ici à contre-pied le populaire "Peut importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse" puisqu’il nous dit au contraire que même si la provenance et la qualité d’un thé sont importantes, la manière de le préparer peut s’avérer primordiale !
Tea party est à savourer (avec des petits gâteaux ?!) dans la collection Contre-jour des éditions La Boîte à Bulles.
Lire la suite

 
Voyage au centre de la D par Thierry Lemaire

Ce qui ne trompe pas, c'est la qualité graphique de Tea Party. Les trouvailles visuelles abondent dans cet album entièrement en noir & blanc, exceptées quelques touches de rouge sang. (..) Inventivité, scénario ciselé et dessin ouvragé offrent ainsi au lecteur l'impression de feuilleter le fruit du travail d'une artisane de la bande dessinée. Le "chef-d'œuvre" diraient les Compagnons du Devoir. Ceux qui suivent Nancy Peña depuis La guilde de la mer ne seront pas surpris. Les autres seront forcément conquis.
Lire la suite

 
PlaneteBD.com par Joseph Arrouet

Infusé intelligemment tant dans sa construction que graphiquement – du N/B emprunt de rouge sang – ce one-shot mérite grandement votre attention. De l’exotisme, de l’aventure, de l’Histoire, du suspens, du bizarre, un zest d’érotisme et beaucoup d’esprit (d’humour), etc. n’en jetez plus ! Unique.
Lire la suite

 
BDCaf'Mag par

Dans quelle galère, Victor Neuville s'est-il embarqué ? Vous le découvrirez en lisant cet album passionnant, qui met au grand jour le talent et l'univers si particulier de Nancy Peña. A signaler également, la réédition par l'diteur des autres albums de l'auteure : Le Cabinet chinois et Le Chat du kimono.

 
Wartmag.com par

Une aventure victorienne aux arômes de fantastique, à déguster sans modération. Et, nuage de lait sur la tasse, près de la moitié de ce livre, parmi les meilleurs de janvier, est à découvrir gratuitement sur un blog dédié.
Lire la suite

 
Page des libraires par Mélanie Le Loupp

Nancy Peña offre une bande dessinée originale au graphisme proche de la gravure. Certaines pages ont d'ailleurs l'air de lithographies. La mise en page et l'utilisation de 3 couleurs rendent certaines feuilles presque inquiétantes. Le réputé et non moins étrange kimono aux chats porté par la fille du Lord est une référence au Chat du kimono paru en 2007. On en ressort désireux de partager ce "tea time".

 
ActuaBD par Morgan di Salvia

Nancy Peña retranscrit efficacement le ton brumeux du Londres du dix-neuvième siècle. Composé de fines hachures et de grands aplats reposant sur une bichromie rouge-noir, son dessin fait de certaines illustrations des pleines pages d’une beauté peu commune. Dix ans après l’excellent Paris-Londres de Joann Sfar, Nancy Peña signe un diptyque victorien pas moins inspiré. À pas feutrés, cette auteure (à peine trente ans) aligne les albums remarquables et pourtant peu remarqués. Les amoureux de la Grande-Bretagne seront sous le charme de ce chassé-croisé entre dandy et lady. Indeed.
Lire la suite

 
Zoo par Thierry Lemaire

Entre humour, tendresse et noirceur, Nancy Peña réalise une fois de plus un album parfaitement réussi. Le charme des personnages, la sarabande de faux-semblants, le scénario trépidant, les noirs et blancs réhaussés de quelques taches de rouge entraînent le lecteur dans un doux voyage parfumé au thé de Chine.

 
Les inrockuptibles par Anne-Claire Norot

Son trait fin - et ses chats - n'est pas sans rappeler les illustrations de Steinlen et son élégant noir et blanc est parsemé de taches rouge vif qui soulignent l'irruption dans le récit du paranormal si prisés à la fin du 19ème siècle. Nancy Peña gomme les limites du rêve et de la réalité et confirme qu'elle sait créer un univers original, à l'imaginaire fort et attachant.

 
L'Express par Gilles Médioni et Marion Festraëts

Nancy Peña emprunte ses inspirations aux contes et légendes d'ici et de beaucoup plus loin : Le Chat du kimono et sa suite, Tea Party (La Boîte à bulles), prêtent leur imagerie rétro aux tribulations d'un chat nippon égaré du côté de Baker Street.

 
DBD par Frédérique Pelletier

L'artiste manie avec une dextérité de plus en plus étonnante suspense, charme et fantastique grâce à un dessin aérien et drôle, aux décors asrucieux. Son sens de la dérision so british nous fait avaler des couleuvres. Nancy Peña parvient à nous tenir en haleine avec un concours du meilleur thé entre deux vieux messieurs à la fin du XIXe siècle, c'est dire que son talent n'est plus à démontrer.

 
L'Express par Marion Festraëts

D'un trait de plume alternativement ferme et sinueux, qui évoque irrésitiblement les gravures d'Audrey Berdsley ou d'Edward Gorey, la jeune dessinatrice confronte légende nippone et conte fantastique façon Conan Doyle pour servir cette vénéneuse Tea Party.

 
France Inter, Alternatives par Anne & Julien

Nancy Peña fait partie de ces artistes qui assurent un joli parcours très discret mais qui trouvent toujours des ressources pour avancer.(...)
En 4 albums, elle ramasse tout ce qu'elle a appris sur la route et elle nous livre un album tout à fait joli, parfait, très poétique. Un gros, gros coup de coeur.

 
Lecture Jeune par Hélène Sagnet

On retrouve avec plaisir l'univers singulier de Nancy Peña qui, dans Le Chat du kimono, nous avait charmés. (...)

Gentiment déjanté, joliment référencé, Tea Party propose un univers délicat et réjouissant, tout empreint d'onirisme. L'élégant trait noir s'emplit d'ailleurs de rouge lorsque l'histoire semble flirter avec le fantastique... On a hâte de partir à la recherche de la recette perdue des "merveilleux black shortbreads" aux côtés de Neville !

 
L'Avis des bulles par Constance de Lestang

Le suspense n’est donc pas en reste, le découpage impose un rythme soutenu et les dialogues coulent avec fluidité tandis que l’atmosphère s’impose, à l’image des œuvres précédentes de Nancy Pena, comme le point fort de cette œuvre. Couverture, lettrage, couleurs et travail des angles accentuent cette ambiance baroque et excentrique extrêmement britsh et évoquant la complexité du protocole anglais mêlé aux relents sensuels et exotiques des colonies. Fidèle à l’excellence de son graphisme ainsi que de sa narration Nancy Pena nous offre ici une nouvelle histoire à dormir debout et à rêver éveillé d’oiseaux de malheurs ou de légendes orientales.

 
Du9 par Loïc Massaia

(...) Si, comme moi, on considère que l’Art, en bande dessinée comme ailleurs, est une forme d’artisanat développant une dimension philosophique (questionnements thématiques, du fond et de la forme, ou sur le médium lui-même...), on peut considérer que tout l’Art de Nancy Peña est là : le modernisme graphique aux côtés d’un certain classicisme visuel, l’expérimentation narrative associée à un respect de la tradition du récit. Elle s’interroge, et le lecteur avec elle, sur cette alchimie, cet équilibre entre renouvellement formel et tradition narrative... Elle détourne l’usage du récit, tout en étant à son service de la meilleure façon qui soit, imbriquant ainsi forme et fond de façon indissociable.
Lire la suite

 
Marque-page par

Un cocktail on ne peut plus origial pour une bande dessinée (d)étonnante (Coup de coeur des bibliothécaires de Loire Atlantique)

 
BDthèque.com par

Inclus par la communauté du site dans le Best of 2009 comportant seulement 14 titres.
Lire la suite

 
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême par

Sélectionné pour le Prix du meilleur album 2009

 
Auracan par Antoine Hudin

Nancy Peña construit un monde onirique parallèle. On s’y perd avec plaisir, profitant de la balade qu’agrémente un dessin délicat en rouge, noir et blanc, des ambiances exotiques. Mais le fil de l’intrigue finit toujours par nous rattraper. La victoire de la Tea Party se jouera sur le fil mais avec fair-play. Un suspense à déguster avec une soucoupe, le petit doigt délicatement levé…
Lire la suite

 
Zoo par Yannick Lejeune

Il était grand temps que l'on reconnaisse de manière plus large le talent de Nancy Peña. (...) Si vous voulez goûter à des récits délicieusement érudits et rêveurs, si vous voulez voir par vous-même un dessin proche de l'illustration, parfois même de la gravure, qui sait faire preuve de mouvement, alors jetez-vous dans les livres de Nancy Peña.

 
Phenixweb par Damien Dhondt

C’est cette confrontation entre une jeune parvenue, fière et arrogante, mais au regard si envoûtant, et ce jeune fanfaron plein d’ambition qui rythme l’histoire. On aime voir Neville se faire manipuler. On aime les grandes scènes romanesques à la Shakespeare. On aime la part humaine des personnages qui se dévoile au fil des pages.
Lire la suite

 
CoinBD par Piehr

Par cet album, "Le Chat du kimono" confirme son statut de bande dessinée originale et intelligente. Une belle pépite, donc.
Lire la suite

 
RCF - Le kiosque à BD par Michel Bonnet

[…] Une histoire, tout en subtilité et en évocation. […] À la fois onirique, magique et poétique. […] Tout est en ambiance, le lecteur est emporté dans cet univers où les règles ne sont pas tout à fait les même que les nôtres.
Lire la suite

 
Chakaïclub - Souffle de douceur par Elsa

Nancy Peña déploie toute sa malice et sa poésie pour nous entrainer dans une folle chasse au trésor.
Lire la suite

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?