La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
La Maison dans les blés
 
de MORANDEAU Jean-Christophe
 
Juillet 2008
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
MORANDEAU Jean-Christophe

Scénario :
     MORANDEAU Jean-Christophe

Pages : 216
Broché à rabats
Prix : 17 €
Collection : Contre-jour

EAN : 9782849530665
ISBN : 978-2-84953-066-5
NUART : 104189


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
Gabriel, artiste peintre à succès, dégoûté par un monde de paillette et par ses propres choix, décide brusquement de changer de vie. Il quitte sa femme et s'installe dans une maison perdue dans l'immensité des champs de blés. Mais Lucchia, sa fille, lui en veut terriblement et rompt tout contact avec lui.

Attiré par Lucie, une jeune femme fantasque et délurée de la génération de sa propre fille, Gabriel est immédiatement assailli de doutes quant à ce sentiment naissant. Son amour pour Lucie ne serait-il pas qu'un placebo douteux pour combler l’absence de Lucchia dont l'affection lui manque plus que tout ? L'amour sexué pour Lucie pourrait-il remplacer l'amour filial pour Lucchia ? Et jusqu'à quel point cela se devrait d'être ? Doutes et angoisses le ronge.

Dans un style enlevé, poignant et poétique où humour et érotisme affleurent en permanence, un ouvrage personnel qui devrait séduire tous ceux qui aiment les histoires d’amour et de désir…
 
Revue de presse
 
sceneario.com par Sbuoro

La Maison dans les blés, loin d’un rigolard Retour à la terre joue dans la cour du récit intimiste. Comble du bonheur, c’est sur pas moins de 220 pages qu’on se prélasse dans cette histoire, au rythme du vent qui souffle dans les blés, au rythme de la construction de la relation entre Gabriel et Lucie, et grâce aussi à la force du graphisme, tout en noir et blanc, alternant des coups de crayons très fins souvent associés à la nature et des traits bien plus gras dessinant les personnages et traduisant leurs émotions : cœurs qui battent la chamade, remords, colères, joies...

Superbe histoire d’amour. Très bon travail. Faites vous aussi un break à La maison dans les blés.
Lire la suite

 
CaseMate par Damien Pérez

Un ouvrage sans concessions mais au charme total. L'inadéquation occasionnelle entre propos et dessin, si elle peut gâcher certaines séquences, n'occulte pas la très belle intelligence de l'ensemble. Pol mène, avec un art consommé, une intrigue inattendue vers une conclusion qui, à sa manière, l'est tout autant.

 
BDthèque.com par Alix

La poésie est omniprésente, les textes sont beaux, le dessin est en parfaite adéquation avec le ton de l’histoire. Il a même quelques touches d’humour de très bon goût (ralala, j’ai littéralement explosé de rire sur la scène du marché).

Voilà, une œuvre de toute évidente très personnelle, qui m’a tout simplement bouleversé. Le résumé du site de l’éditeur parle d’ « un ouvrage personnel qui devrait séduire tous ceux qui aiment les histoires d’amour et de désir… » Et là tout est dit. Un grand bravo à l’auteur !
Lire la suite

 
BD Gest' par F. Mayaud

Là où l’écriture de cette histoire marche pleinement, c’est justement dans cette propension à maintenir un flou, entretenu par un voile poétique, qui n’altère en rien la violence du mal qui ronge un Gabriel en proie à ses contradictions. Une touche d’humour vient parfois même donner un peu d’air, de recul, à la passion ambiante. (...)Le choix du noir et blanc pour lequel Jean-Christophe Pol avait déjà opté pour la réalisation du Chant du corbeau (le) met en valeur son talent à jouer avec les ombres. Son dessin excelle à exprimer l’intense, que ce soit le sentiment de colère qui confine chez Gabriel à de la fureur où la touche d érotisme bucolique qui parcours l’échine de son livre.
Lire la suite

 
Le Graphivore par Maeh

JC Pol nous offre là, un recueil mélangeant les mots, les traits, les sentiments qui vous feront ressortir de ce livre apaisé et songeur comme si c’était vous qui veniez de vivre cette histoire. Personnellement j’ai été captivé par le dessin qui aurait presque suffit tant on sent tout ce que l’auteur voulait exprimer.

Donc la Boite à Bulles marque encore un point, en nous offrant une bd sortant des sentiers battus pour faire un tour dans les champs de blés !
Lire la suite

 
L'Avis des bulles par Emmanuelle Pignard-Péguet

La réalité côtoie l’intériorité, nous rappelant sans cesse que la vie est plus complexe que ce qu’elle donne à voir. Ce sentiment est renforcé par l’excellent travail graphique où l’environnement quotidien est détaillé et l’essentiel est uniquement suggéré, comme pour nous dire qu’au fond, ce sont les petits riens qui comptent et que ce qui nous touche et nous atteint ne peut être montré ni dit et encore moins perçu par d’autres. Chaque nouveau chapitre est précédé de quelques lignes, préambules à autant de pages de la vie de notre héros qui se tournent. L’ensemble est dur, émouvant, saisissant mais ne pourra à ce titre séduire que ceux qui s’attachent en priorité à la psychologie des personnages…

 
SFMag par Damien Dhondt

Jean-Christophe Pol nous offre un fantastique discret lié à la psychologie des personnages et servi par un dessin élégant.

 
BDSelection.com par Clément

Le nouveau récit de Jean-Christophe Pol est épais et dense. Pourtant, les quelques personnages se déplacent dans un huis-clos restreint, pour que l’auteur puisse mieux se concentrer sur leur corps et leur âme. En effet, on s’attache à ces êtres perdus, décrits avec sincérité.

La forme est tourmentée, issue tout à la fois du comic book et du manga, de Play-Boy et de Guido Crépax, allant même jusqu’à inclure des pages de texte. Si la lecture des premières feuilles en retire une impression décousue, sur la distance on apprécie d’autant plus la variété des épisodes et des psychologies.
Un roman riche en émotions, mais aussi en trouvailles graphiqu
Lire la suite

 
Onirik par

Deux solitudes, deux interventions différentes du surnaturel et qui paradoxalement sont considérées comme faisant partie de l’ordre des choses. L’auteur nous propose une approche subtile du fantastique servie par une parfaite maîtrise du noir & blanc.
Lire la suite

 
PlaneteBD.com par Frédéric Rabe

Le dessin en noir et blanc et les choix de découpage rappellent même par moment certains mangas. Chaque chapitre démarre avec un petit préambule explicatif resituant le contexte de l’histoire ou l’état d’esprit de Gabriel. Ainsi, le lecteur se fraye facilement son chemin à travers les champs de blé et se laisse porter par la douceur du récit. Avec son mélange d’humour, de mélancolie, d’érotisme, cette histoire plaira à ceux qui aiment les belles romances qui se terminent à l’eau de rose.
Lire la suite

 
Ave Comics par

Un one-shot intimiste qui flirte avec le Merveilleux sans jamais tomber dans le fantastique. Un savant mélange d’humour, de mélancolie et d’érotisme, le tout dans un univers bucolique qui n'est pas sans rappeler celui des fées, propice à l'épanouissement de l'amour et de la sensualité. Une belle histoire pleine de romance et de désir.
Lire la suite

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?