La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
Litost
 
de Domas
 
Avril 2008
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
Domas

Scénario :
     Domas

Coloriste :
    Domas

Pages : 96
Broché
Prix : 13.9 €
Collection : Contre-coeur

EAN : 9782849530658
ISBN : 978-2-84953-065-8
NUART : 104165


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
Pour Milan Kundera, la "Litost" est « un état tourmentant né du spectacle de notre propre misère soudainement découverte ». Domas en a fait le titre de son dernier ouvrage et l’état d’âme de son personnage principal. Ce sans doute double de lui-même est un jeune marseillais plongé en pleine crise amoureuse, qui se laisse tout à la fois porter par la poésie du quotidien et emporter par le spleen des idées noires. Il médite sur l’Existence et sur l’Amour : que cherche-t-il, que veut-il sur cette terre ? Est–il capable d’un quelconque engagement ? De renoncer à autre chose ?

Le dessin, extrêmement poétique et lâché est en parfaite symbiose avec les états d’âme de notre héros.

Une déambulation à l’encrage enlevé et aux sentiments à fleur de peau.
 
Revue de presse
 
Canal BD par

Sur le plan graphique, Litost est une belle réussite. S'éloignant radicalement du dessin "classique" de ses précédents albums, Domas nous offre une mise en images subtile, aérienne, où son trait en noir et blanc est juste visité ponctuellement par de petites touches de rouge. Autre point fort : un découpage audacieux qui n'a pas peur du vide, cet élément précieux devenu malheureusement aussi rare en bande dessinée que le silence au cinéma.
Vous l'avez compris, il serait dommage de passer à côté de cette jolie balade poétique et funambulesque sur le fil ténu des sentiments humains...

 
sceneario.com par Sbuoro

Pas d’histoire à proprement parler, donc, mais une série de tableaux liés entre eux et qui trouvent leur force dans la représentation graphique qui en est faite, au moyen d’une multitude d’astuces comme l’utilisation de fondus-enchaînés, de zooms, de dessins en pleines pages, de bichromie, de symboles, de pictogrammes, etc, etc...

De fil en aiguille, on parcourt les pages en se laissant surprendre par les compositions des planches souvent très originales. (...) Arrivé à la fin, on a la certitude de n’être peut-être pas allé aussi profond que là où l’auteur voulait nous emmener, on a l’impression d’avoir loupé quelque chose, de n’avoir pas su décoder toutes les pages. Mais on s’en accommodera en y voyant là l’occasion justement de lire et de relire cet album, encore et encore, de redonner à nos yeux le spectacle fascinant de cette bichromie et de cette narration maîtrisées.
Lire la suite

 
Bo Doï par Olivier Maltret

Ce One-shot atypique est une leçon de lyrisme moderne ! Au fil de ses errances philosophiques, poétiques et amoureuses, Domas s'offre un hommage à Milan Kundera, maître de la littérature contemporaine.(...)
On voyage au gré de l'expression artistique de l'auteur, faite de compositions graphiques alliant bande dessinée et illsutration, métaphore et réalité, dans la complexité qu'impose parfois l'état amoureux. Accordez-vous une balade au coeur d'un pays souvent négligé par le train-train quotidien : vous même !

 
Page des libraires par

On se laisse porter par la virtuosité du trait de Domas, en parfaite symbiose avec les états d'âme du héros. Un album d'une rare poésie où l'on se laisse emporter par le spleen du jeune héros marseillais, en pleine crise existencielle.

 
Gaialib.com par Valentin

Litost est l’un des meilleurs opus de l’année 2008 ! Donc merci à La Boîte à bulles de l’avoir édité, et merci à Domas de retranscrire si bien sa sensibilité.
Lire la suite

 
France Inter, Alternatives par Anne & Julien

Un joli petit album par la façon dont le dessinateur figure les sentiments. C'est juste une petite proposition graphique, toute en émotions. Pour les esprits poètes.

 
L@BD par

L'originalité n'est pourtant pas dans les déambulations sentimentales ou les aveux mélancoliques mais dans le traitement graphique : non seulement les mots et les phrases parcourent ici et là les images souvent astucieusement mais l'auteur innove dans la représentation des bulles et le traitement en silhouettes de ses personnages. Ce journal intime, souvent poétique, est à l'évidence plein de promesses… (coup de coeur)

 
BD Gest' par F. Mayaud

Indéniablement, Domas s’est offert un plaisir d’auteur en mettant Litost en textes et images. A conseiller à ceux qui nagent dans une douce euphorie amoureuse, peut-être seront-ils sensible à cet album dédié à cet état.
Lire la suite

 
BDSelection.com par Clément

C’est une belle façon d’accepter le temps que d’accompagner Domas dans son voyage au bout de lui-même. On rentre dans son cœur comme on entrerait dans le sien propre. Et on se sent plus humain, sans doute, apaisé en tous cas.

Le long récit central est le plus narratif, quelques jours amoureux dans un décor toulousain. Le narrateur y laisse de côté un temps sa solitude, et s’essaie à la vie à deux. Pour en sortir, sans plus d’explications.
Inutile de chercher trop de continuité narrative : ce qui est constant ici, c’est la recherche de l’instant présent. Une belle œuvre humaniste. (5*)
Lire la suite

 
Fanz'Yo par DJ

Le trait est superbe. En noir et blanc, il joue par parcimonie sur le rouge comme Almodovar, une couleur vive comme le sang de la vie, de la mort. Dès la première page, on pourrait être gêné de rentrer aussi intimement dans la vie du narrateur, et puis au cours des pages, on s’identifie peu à peu à lui sur notre place dans la vie, sur l’amour que l’on a pas eu, sur la place que l’on aurait dû avoir. Comme un film, un roman, une pièce de théâtre, Litost fait réfléchir sur notre condition, notre propre existence à s’arrêter sur les choses essentielles de la vie. Litost est poétique et à chaque page, nous laisse pensif sur notre propre histoire.

Travail réussi pour cette BD qui ne peut pas se lire une seule fois et rester à tout jamais dans la bibliothèque poussiéreuse. Non, elle mériterait parfois, d’être ouverte dans un moment de solitude, de bonheur, nous aider à mieux nous connaître et nous aider à réfléchir sur nous-mêmes.
Lire la suite

 
Coin BD.com par SuperFa

Lorsque je me suis plongé dans cette BD, je n'en ai pas tout de suite compris le sens. Il n'y a pas de réelle narration ni d'histoire, alors je me suis laissé porter par ce récit qui transpose les sentiments sur papier. Domas m'a complètement convaincu et on sent réellement le côté autobiographique du livre. Il a su parfaitement jeter sur le papier des choses qui sont finalement très difficiles selon moi à représenter graphiquement.(...)

(...)Le style est différent de ses précédentes BD, le noir et blanc, parfois agrémenté de rouge transcrit ici parfaitement l'état d'esprit du personnage. On ajoute à ça un découpage qui sort de l'ordinaire avec des représentations pleines pages qui subliment l'ensemble.

(...) je conseille cet ouvrage à tous ceux qui savent apprécier un graphisme fin en noir et blanc et qui recherchent un peu de légèreté dans la BD.
Lire la suite

 
BDthèque.com par Spooky

Ohhh la jolie découverte !

Nous voilà face à un véritable hymne à l'amour, à la vie, au chant des oiseaux, les arts... Il y a une joie de vivre incroyable qui se dégage de ses pages. Une étrange pureté aussi. Un peu comme si les traits, les paroles, les personnages étaient sur le point de s'envoler, emportées par le vent qui passe... Je ne sais pas si les pages ont été retravaillées, mais elles sont réellement superbes. Curieusement, j'ai pensé à Broussaille en lisant Litost. Peut-être parce que la puissance poétique est la même...

Difficile d'en dire plus, mais cet album a frôlé de très près la note maximale, effleuré comme on aimerait effleurer la peau d'une femme qu'une goutte de pluie vient juste de rencontrer...
Lire la suite

 
L'Avis des bulles par Emmanuelle Pignard-Péguet

DOMAS n’a pas son pareil pour nous faire ressentir la litost, cet « état tourmentant né du spectacle de notre propre misère soudainement découverte ». Il réussit à saisir des instants de vie, la beauté de certains gestes, la cruauté de certains autres et à les sublimer en un coup de crayon juste et touchant. L’émotion est là, dans chaque trait, dans ce phylactère un peu trop noir et trop épais qui nous prend à la gorge comme dans ces minuscules silhouettes omniprésentes. Homme ou femme, il est impossible de ne pas se reconnaître dans tout ou partie de ce Litost poignant, sensible, vivant en somme. Cette bande dessinée ne laisse pas indifférent et c’est bien pour cette raison qu’elle est cataloguée indispensable. Un point de vue sur les relations humaines et amoureuses d’une telle poésie a forcément sa place sur nos étagères.

 
Clair de bulle par Céline

L'illustration, métaphorique, est fort bien maîtrisée. L'auteur joue avec la page, la typographie et la couleur rouge, présente par touche, marque les humeurs du jeune héros.
Un album vraiment touchant et une très belle découverte.
Lire la suite

 
SF Mag par Damien Dhondt

Amour, désarroi, solitude, mélancolie : un jeune homme poursuit sa vie en subissant l’assaut des sentiments. (...) Si le fantastique est présent, il n’est peut-être qu’allégorique. Ainsi le héros croise une jeune femme, bondit de joie dans les airs... et se cogne la tête sur le haut de la case. Les dessins (...) nous permettent de découvrir des personnages attachants, dont certains reviendront dans l’album 3 minutes. Parmi ceux-ci signalons un quidam effacé, mais néanmoins philosophe : "La vie c’est comme un PC. Quand ça va c’est génial, quand ça va pas c’est l’horreur".
Lire la suite

 
Festival de Lyon par Librairie LA BD

Prix du Truc d'Or de la BD indépendante la plus originale décerné au festival de Lyon (juin 2009)

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?